Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Témoignage poignant d’un ancien enfant soldat à ce jour de la journée internationale des enfants soldats.

La journée internationale des enfants soldats, célébrée ce lundi 12 février 2024, a mis en lumière le parcours singulier d’un homme devenu symbole de résilience dans la lutte contre l’utilisation des enfants dans les conflits armés. La radio Tayna s’est penchée sur l’histoire de cet ancien enfant soldat qui, aujourd’hui, incarne la lutte contre ce fléau en République démocratique du Congo (RDC).

Yves NDAGANO, âgé de 30 ans aujourd’hui, a été enrôlé dans la milice Mudundu 40 alors qu’il n’avait que 11 ans, en 2006, dans le territoire de Ngweshe, au Sud-Kivu. Son témoignage révèle les atrocités vécues dès son jeune âge, maniant des armes au sein d’un groupe armé.

Démobilisé trois mois seulement après son enrôlement forcé, Yves NDAGANO témoigne des horreurs qu’il a vues et des exactions commises contre des civils par ses anciens compagnons d’armes. Malgré les actions de l’ONG Save the Children qui ont permis sa démobilisation, son intégration dans la communauté s’est avérée difficile.

Ayant été contraint de prendre part à des attaques contre les habitants de la zone, son image a été ternie par les stéréotypes et les préjugés qui pesaient sur les anciens enfants soldats dans un pays marqué par les conflits.

Aujourd’hui, Yves NDAGANO est un exemple de courage et de résilience, appelant toutes les parties prenantes à redoubler d’efforts dans la lutte contre l’utilisation des enfants dans les conflits armés en RDC. Son histoire souligne l’importance de soutenir la réintégration des enfants démobilisés dans la société et de combattre les préjugés qui les entravent dans leur parcours de reconstruction personnelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *