Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

L’ordre des avocats barreau du Nord-Kivu condamne l’arrestation de l’un de ses membres, le bâtonnier Joseph Sanane Chiko

L’ordre des avocats, barreau du Nord-Kivu dénonce l’arrestation arbitraire de l’un de ses membres au nom de Bâtonnier Joseph Sanane Chiko.

Dans son communiqué de presse datant de ce mercredi 8 Mars 2023, le bâtonnier de l’ordre Me Félicien Hitimana revient sur l’interpellation de Joseph Sanane Chiko vendredi 3 mars et arrêté au bureau du service des renseignements (T2) à Goma.

Selon ce répondant des maitres avocats en province, toutes les démarches entreprises par les membres du conseil de l’ordre ainsi que le conseil de l’ordre enfin d’obtenir une audience au près des autorités qui le détiennent en fin de savoir les griefs portés sur sa charge se sont éverrées vaines

La charge

Le barreau du Nords Kivu sait que la charge probable reproché à son membre Joseph Chiko est d’avoir diffusé un communiqué engageant sa cliente , la Société minière de BISUNZU, SMB SARL en sigle dont le répondant est le député national Edouard Mwangachuchu Hizi  qui est du reste sous poursuites judiciaires, n’impliquant nullement pas l’avocat Conseil de la susdite société en la personne du Bâtonnier Bâtonnier Joseph Sanane Chiko.

Indignation du barreau

L’ordre des avocats, barreau du Nord-Kivu se dit indigné de la violation manifeste  des  droits fondamentaux  du Bâtonnier Joseph Sanane Chiko.

La voix du bâtonnier Joseph Sanane

Le bâtonnier Sanane venait de dénoncer lui-même dans un autre communiqué qu’il a été entendu sur PV et arrêté pour avoir écrit aux autorités qu’il est interdit aux militaires d’être déployés dans un carré minier. Et donc, aucune disposition judiciaire ne permet qu’un avocat conseil comparaisse devant la haute cours  comme  renseignant comme veut la direction des renseignements de la 34 e région militaire dans le dossier de sa cliente SMB,  qui a été déclenché après une découverte d’arme dans sa concession à Masisi. Il réclame  au près du président  de la haute cour militaire et de monsieur l’auditeur général des FARDC d’ordonner sa mise liberté pure et simple .

Recommandation du barreau

L’ordre des avocats, barreau du Nord-Kivu exige la libération immédiate et sans condition de son membre. Il  dénonce rappelle aux autorités ayant dans leurs attributions , les renseignements militaires et autres que la profession d’avocat est règlementé. Et qu’aucun avocat ne peut nullement être poursuivi ou détenu pour des opinions exprimées pour la défense de son client qui ne les a pas contesté.

Jérémie Kihambu

68 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *