Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Le gouverneur du Nord-Kivu vient d’interdire la circulation des véhicules à vitres fumées.

Dans un communiqué signé ce 20 février 2024, l’autorité provinciale dit avoir reçu les alertes des services de sécurité indiquant que ces véhicules vitrés teintés constituent une source d’insécurité.

Un délai de 72 heures est accordé aux propriétaires pour se conformer à cette mesure, précise le communiqué.

La décision suscite des réactions divergentes parmi les conducteurs de véhicules à vitres teintées :

« C’est une décision bienvenue, même si elle intervient tardivement, car les criminels pourraient utiliser ces véhicules pour se déplacer. Il est important que cette mesure s’applique également aux véhicules de la Monusco, et pas seulement aux citoyens ordinaires », déclare l’un des conducteurs.

« Nous allons rencontrer de sérieux problèmes. Il sera impossible de retirer le film teinté des vitres. Pour certains d’entre nous, les véhicules à vitres teintées sont préférés. Certaines décisions peuvent nous mettre en danger », exprime un autre conducteur.

« À mon avis, il s’agit d’une décision nécessaire car il est difficile d’identifier les menaces potentielles. Les autorités cherchent à protéger les habitants de Goma », estime un autre.

« C’est une mesure salutaire, même si elle aurait dû être prise plus tôt. En comparaison avec d’autres villes, Goma souffre d’un certain désordre. Je remercie le gouverneur pour cette initiative », conclut un dernier commentateur.

Le gouverneur Peter CHIRIMWAMI NKUBA rappelle que toute personne ne respectant pas cette décision s’expose à des sanctions conformément à la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *