Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

R.D.C: Le général John NUMBI contestataire; déclaration de non-reconnaissance des résultats des élections et accusations de tribalisation

Le général John NUMBI a annoncé qu’il ne reconnaîtra pas les résultats des prochaines élections présidentielles prévues le 20 décembre prochain. Dans une communication diffusée samedi et circulant sur les réseaux sociaux, l’ancien inspecteur de la police nationale congolaise dénonce ce qu’il estime être un mauvais départ du processus électoral en cours. Il accuse Félix TSHISEKEDI de mettre en place des moyens plus ou moins malhonnêtes pour remporter les élections.

De plus, cet ancien cadre de la police de la RDC a accusé Félix TSHISEKEDI de tribaliser la gestion des affaires publiques. Il a déclaré :

« Depuis son accession au pouvoir, le nouveau président a entrepris de démanteler le système qui l’a porté au pouvoir, selon ses propres termes. Certains kits électoraux sont toujours entre les mains des partisans de Fatshi, qui attendent le moment opportun pour manipuler les urnes. À cela s’ajoute l’enrôlement massif de mineurs dans le Grand Kasaï. Après avoir ignoré tous ceux qui ont œuvré pour son accession au pouvoir, Tshisekedi n’a ni le droit de se représenter ni de conduire la transition indispensable pour créer un climat propice aux élections. Si d’ici le 20 décembre rien ne change dans l’organisation d’une élection inclusive et crédible, comme mentionné précédemment, nous serons contraints de faire appliquer l’article 64 de la constitution. »

Ces déclarations, selon le parti au pouvoir, ne sont pas fondées. Monsieur Siraji Nyalamba, secrétaire fédéral de l’UDPS au Nord-Kivu, estime que NUMBI devrait se préparer à répondre aux accusations portées contre lui par la justice de la RDC, au lieu de faire des déclarations qui ne contribuent en rien à l’avancement du pays :

« Les choses ont beaucoup évolué. Les préoccupations concernant la tribalisation ont été entendues depuis longtemps. Cela prouve suffisamment qu’il est utilisé par une vieille famille en désarroi. Nous avons entendu ces accusations à l’époque du RCD. Il aurait dû nous parler de la manière dont il est accusé d’avoir commandité l’assassinat de Chebeya et Bazana avant de faire de telles déclarations. Nous croyons qu’un jour, nous mettrons la main sur ce criminel notoire. »

Il est à noter que l’année dernière, la RDC a demandé au Zimbabwe d’extrader John NUMBI, contre qui un mandat d’arrêt avait été émis par la justice militaire. Il est accusé d’être le commanditaire principal de l’assassinat de Floribert CHEBEYA et de son chauffeur Fidèle BAZANA en 2011 à Kinshasa.

Prosper HERI NGORORA

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *