Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Une fillette de 12 ans violée dans un camp de déplacés à Goma

Une fillette de 12 ans a été violée jeudi dernier par un homme vêtu en tenue militaire à l’intérieur même du camp de Kayembe, dans le territoire de Nyiragongo. Sa mère, qui a témoigné sur votre radio ce lundi, précise que cet enfant de 3e secondaire est tellement traumatisée qu’elle ne veut plus se rendre à l’école et ne veut plus quitter sa cabane de déplacée.

L’information a été confirmée par le chef du site, HABIMANA Jean Baptiste, qui précise que le bourreau, pris en flagrant délit, a malheureusement pris la fuite. Il exhorte toute organisation plaidant pour la cause de l’enfant à venir en aide à cette mineure qui, depuis cette situation malheureuse, est devenue traumatisée et ne s’affiche plus en public. Pour rappel, plus de 100 femmes sont violées chaque mois dans les sites de déplacés autour de Goma, selon les statistiques révélées par Médecins Sans Frontières (MSF) le mardi dernier.

Par ailleurs, le directeur général du Fonds national de réparation des victimes des violences sexuelles liées aux conflits et autres crimes a remis symboliquement des dons destinés aux déplacés de guerre à l’autorité provinciale du Nord-Kivu ce dimanche 4 mars à Goma. Ces bancs, bidons, couvertures et autres non vivres sont venus de la fondation Denise Nyakeru en faveur de ces citoyens qui ont fui la guerre du M23 dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiraongo. Une action caritative saluée par le vice-gouverneur de province.

Notons que ces dons ont été distribués dans différents sites de déplacés le samedi dernier aux alentours de la ville de Goma, notamment à Muja et Bulengo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *