Shadow

Une femme chauffeur de taxi bus brise les stéréotypes à Goma

Certains métiers restent dominés par les hommes à Goma. Les femmes sont encore peu nombreuses à exercer des professions traditionnellement réservées aux hommes, telles que la conduite de bus de transport en commun. Cependant, Tendresse Wanzire, dans la vingtaine, se distingue désormais et rivalise même avec les hommes dans ce domaine. Depuis plus d’un an, elle s’est lancée dans le transport en commun à Goma, parvenant à subvenir à ses besoins sans dépendre de ses parents. Elle encourage toutes les filles à surmonter la peur et l’orgueil en se disant qu’elles ne peuvent pas exercer des métiers généralement réservés aux hommes. Tendresse Wanzire partage son expérience :

« Après avoir terminé l’école secondaire, j’ai passé beaucoup de temps à la maison faute d’emploi. Comme j’aime conduire, j’ai décidé de m’inscrire dans une auto-école pour améliorer mes compétences en conduite. C’est ainsi que j’ai commencé à travailler comme chauffeur de transport en commun. J’encourage toutes les filles à surmonter la peur et l’orgueil et à réaliser qu’elles peuvent exercer des métiers traditionnellement réservés aux hommes. Se maquiller, c’est bien, mais savoir faire quelque chose dans la vie, c’est encore mieux. »

Tendresse Wanzire suscite l’admiration de certains hommes et femmes qui la découvrent. À Goma, les femmes chauffeurs de transport en commun restent encore rares. La plupart d’entre elles se retrouvent plutôt au volant de leur propre voiture personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *