Shadow

Reprise des combats entre le M23 et les FARDC dans le Nord-Kivu

Après un bref accalmie jeudi 7 mars dans l’après-midi, des affrontements entre le M23 et les forces armées de la RDC ont été signalés sur plusieurs lignes de front ce vendredi en territoire de Rutshuru et Masisi. C’est notamment en territoire de Masisi où l’accrochage a eu lieu autour de la cité Mwesso depuis 9 heures du matin ce vendredi.

Ici, les villages de Kashuga et Bisinga sont passés entre les mains des rebelles, qui ont tendance à se diriger vers Kalembe, dans le territoire de Masisi, indiquent les membres de la société civile. Et pourtant, jeudi, les jeunes d’autodéfense dits Wazalendo venaient d’occuper la localité de Bushanga.

Du côté de Rutshuru, des tirs à l’arme lourde et légère ont été entendus vers Mabenga et Katanga. Même situation côté Somikivu qui serait passé sous contrôle du M23 appuyé par l’armée rwandaise, a en croire Kinshasa. Maintenant, les déplacés qui étaient jusque-là cantonnés à la Rwindi dans le parc National de VIRUNGA, commencent à se diriger vers Kanyabayonga; croyant que cette partie du parc national des Virunga serait en risque. La plupart de ces citoyens qui ont fui de Kibirizi, font même plus de 70 kilomètres à pied, indique la société civile à Kayabayonga. Les déplacés commencent même à arriver à Kirumba voire Miobwe en territoire de Luburo et vivent sans assistance.

LA RÉDACTION 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *