Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

R.D.C: Opinions divergentes sur l’état de la démocratie; Tensions entre le PPRD et l’UNC de l’Union sacrée

Ezéchias MUHAYA, secrétaire fédéral du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), un parti du FCC, accuse l’actuel gouvernement de l’Union sacrée d’avoir violé les bases de la démocratie en République démocratique du Congo. Il a exprimé cette opinion ce vendredi 15 septembre à l’occasion de la Journée internationale de la démocratie. Il en appelle au bon sens, car selon lui, l’avenir du pays en dépend. 

Un point de vue non soutenu par Stéphane MASHUKANO, secrétaire interfédéral de l’UNC au Nord-Kivu, un parti de l’Union sacrée de la nation. Celui-ci affirme que l’avènement de Félix TSHISEKEDI a changé la donne sur la scène démocratique en RDC. Toutefois, il reconnaît l’existence de quelques lacunes qui restent à corriger.

De son côté, Hubert MASOMEKO, analyste politique indépendant, estime que la notion démocratique de la RDC mérite d’être revisitée. Selon lui, ce concept manque de concret et est loin de refléter la vraie définition de ce terme. 

La Journée internationale de la démocratie a été instituée en 2007 par l’Assemblée générale des Nations Unies et vise à encourager les gouvernements à renforcer et consolider la démocratie. Cette année, le thème retenu est « Renforcement des moyens d’action de la prochaine génération. »

Prosper HERI NGORORA