Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

R.D.C : Le gouvernement souhaite le départ de la Monusco avant la fin de 2023

Le gouvernement de la RDC désire le « retrait accéléré » de la MONUSCO du pays avant la fin de l’année 2023. Selon le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo doit accélérer son retrait du pays. Ce souhait du gouvernement de la République démocratique du Congo a été exprimé à travers une lettre adressée au Président du Conseil de Sécurité des Nations unies le samedi dernier, 1er septembre. Dans cette lettre de 6 pages, Kinshasa réitère l’option d’un « retrait échelonné, responsable et durable ».

Ce retrait avait été annoncé en 2018, et le plan de transition a été adopté en 2021. Les différentes interventions de cette dernière dans les événements qui se sont produits dans le pays. Christophe Lutundula évoque le récent rapport au Conseil de sécurité du 2 août 2023, dans lequel Antonio Guterres a dressé un bilan désastreux de la situation sécuritaire et humanitaire en RDC, après 25 ans de présence continue de l’ONU dans ce pays, à travers la MONUC, puis la MONUSCO. Des centaines de milliers de civils ont été déplacés de force, 28% du Nord-Kivu, 39% en Ituri, le nombre d’actes de violence sexuelle commis contre les enfants et les femmes a doublé entre 2021 et 2022.

Jérémie KIHAMBU

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *