Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

R.D.C: Investiture de Félix Tshisekedi, les opposants contestent l’élection

Félix Tshisekedi prête serment ce samedi 20 janvier 2024 à Kinshasa comme président de la RDC à sa propre succession. La cérémonie se déroulera dans les installations du stade des Martyrs, dans la capitale congolaise.

Sa victoire avait été confirmée par la Cour constitutionnelle le 10 janvier 2024, après que les opposants aient réclamé l’annulation du scrutin pour irrégularités.

Selon nos confrères de Jeune Afrique, 15 chefs d’État sont attendus à Kinshasa pour assister à la prestation de serment de Félix Tshisekedi. La Maison Blanche a annoncé sur son site Internet que le président Joe Biden a désigné une forte délégation américaine qui va séjourner dans la capitale congolaise pour prendre part à cette activité.

Tshisekedi a été élu à 73,47%, après les élections qui ont eu lieu le 20 décembre 2023, qualifiées de chaotiques par les opposants politiques.

Entre-temps, les opposants Moise Katumbi Chapwe et Martin Fayulu ont appelé jeudi 18 janvier à des manifestations ce samedi 20 janvier, jour de l’investiture de Félix Tshisekedi comme président de la RDC. Ces derniers contestent l’élection du 5e président de la RDC, affirmant qu’elle était émaillée de nombreuses irrégularités.

Quelques troubles éphémères ont été signalés dans quelques coins de la ville de Goma ce vendredi avant midi, notamment à Katoyi et Kasika. À Katoyi, des pierres ont été placées sur la chaussée par des jeunes en colère non encore identifiés, perturbant momentanément l’ordre public. À Kasika, un groupe de jeunes a brûlé quelques pneus le matin de ce vendredi à 7h au niveau de Bel Air, nous sommes en commune de Karisimbi ici à Goma.

Par ailleurs, Hortence Maliro constate avec regret qu’aucune personne vivant avec un handicap n’a été élue députée nationale en République démocratique du Congo. Cette femme, dont la candidature à la dernière présidentielle a été rejetée par la CENI, a exprimé son chagrin ce jeudi à Goma, 18 janvier 2024, à Kinshasa où elle séjourne depuis maintenant 3 mois. La représentante légale de l’Association pour l’intégration sociale des handicapés physiques plaide pour une discrimination positive en faveur des personnes de sa catégorie. Hortence Maliro Kavuo dit avoir tiré des leçons du dernier scrutin en RDC.

Pour rappel, Hortence Maliro est l’une des femmes vivant avec un handicap qui a déposé sa candidature au poste de présidente de la République démocratique du Congo. Malheureusement, sa candidature a été rejetée par la Commission Électorale Nationale Indépendante suite à un petit souci lié à la caution.