Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

R.D.C: Double tragédie électorale, deux candidats députés tués à Beni et Uvira

Un candidat député national a été tué ce vendredi en territoire de Beni. Il a été victime d’une embuscade tendue par des hommes armés, présumés ADF, dans l’après-midi vers 16h30. Il revenait de Kasindi pour Beni. Kasanga Tshomba Joseph, membre de l’UDPS, a succombé de ses blessures à l’hôpital général de Beni après avoir été fusillé près de Makisabo, non loin du pont Semuliki. Le porte-parole des forces armées de la RDC dans la région qui confirme cette nouvelle rassure toutefois sur la sécurisation des candidats et la tenue des scrutins le 20 décembre prochain. Le capitaine Antony Mwalushay déclare :

« Il venait de sa campagne électorale dans la cité de Kasindi et son véhicule a été attaqué par les hors-la-loi, un groupe de gens à main armée, et ils ont été amenés à l’hôpital directement pour les soins appropriés. Malheureusement, le candidat député national a rendu l’âme quelques heures après. Jusque-là, le service de sécurité ne nous confirme pas qu’il s’agit du territoire ADF, donc il s’agit d’un groupe d’hommes armés. »

Notons qu’une femme est sortie blessée dans la même embuscade et poursuit les soins appropriés en ville de Beni.

Dans le meme contexte électoral, plusieurs matériels sensibles destinés à l’opération électorale du mercredi 20 décembre prochain ont été volés dans la province de la Tshopo. Il s’agit de deux cartons contenant 8 000 bulletins de vote ainsi qu’un carton contenant des batteries externes pour les dispositifs électroniques de vote avec 12 pièces. L’incident s’est produit dimanche dernier 10 décembre 2023. Ces matériels étaient affectés pour l’antenne d’Opala. C’était à l’accostage du bateau dénommé La Grâce. Cependant, la CENI affirme avoir pris des mesures nécessaires pour désactiver les bulletins volés de telle sorte qu’aucune machine de vote ne puisse les reconnaître. En même temps, elle rassure que de nouveaux bulletins ont d’ores et déjà été préparés pour les remplacer. La CENI condamne cet incident et exhorte les autorités compétentes à mener une enquête pour identifier les causes de la perte et, si nécessaire, à sanctionner les responsables conformément à la loi, indique le communiqué de cette centrale électorale rendu public 5 jours après, soit ce vendredi 15 décembre. Notons que le même jour, un autre candidat député a été tué cette fois lorsqu’il voulait entrer chez lui à domicile à Uvira. Là, nous sommes au Sud-Kivu.