Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Nyiragongo : Affrontements entre factions des Wazalendo créent la peur dans la population de Munigi

Une panique générale a éclaté ce lundi avant midi dans le groupement Munigi, en territoire de Nyiragongo. Cela fait suite aux détonations d’armes lourdes et légères entendues à Kanyaruchinya vers 11h30. Les sources locales font état de deux factions des groupes armés dits Wazalendo qui se sont échangé des tirs. Tout a commencé avec l’arrestation d’un combattant du groupe UFPDC, l’Union pour la Force Patriotique du Congo APCLS, par des membres du groupe rival APCLS, depuis dimanche après-midi. Les négociations étaient en cours, mais sans succès. La tension a monté lorsqu’il a été annoncé que le détenu serait transféré à Masisi pour avoir fait défection et rejoint le nouveau groupe opérant dans le Nyiragongo. C’est ce qui a été à l’origine de ce conflit.

La société civile locale rapporte plusieurs blessés voire des morts, sans préciser le nombre exact. Un habitant que nous avons contacté par téléphone a affirmé avoir vu trois corps sans vie près des échauffourées, ce qui a semé la confusion parmi la population, la plupart croyant à une attaque armée du M23. Nous avons tenté en vain d’obtenir la version des faits de l’administrateur policier du territoire de Nyiragongo. Cependant, selon un témoin local, le combattant arrêté à l’origine du conflit se nomme Mbokani.

Les détonations d’armes lourdes et légères entendues dans cette partie du territoire de Nyiragongo ont incité ceux qui enterrent leurs proches au cimetière Makao à le faire dans la précipitation, amplifiant ainsi le climat d’angoisse qui règne dans la région.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *