Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Nord-Kivu: Les déplacés des camps d’hébergement de Goma victimes de vols de bâches pendant les pluies

Dans une triste réalité aux alentours de Goma, des individus sans scrupules profitent des périodes de pluies pour voler les bâches couvrant les cabanes des déplacés dans les camps d’hébergement de Nzulo et Bulengo. Ces présumés bandits, armés de lames de rasoir, s’attaquent aux abris des plus vulnérables pendant la nuit. Michel Mulume Munene, président de la Société Républicaine, a exprimé son inquiétude à la radio, signalant plusieurs cas où les déplacés se retrouvent exposés aux intempéries à cause de ces vols nocturnes. Il a appelé le gouvernement provincial à sécuriser ces camps où des personnes ont été contraintes d’abandonner leurs domiciles suite à la guerre du M23 :

« Souvent la nuit, des jeunes organisent des vols. Ils volent la nourriture destinée aux déplacés et coupent les bâches des huttes. Nous avons récemment constaté des jeunes pris sur le fait en train de voler les bâches à Nzulo. Nous demandons à notre gouvernement d’envoyer la police pour protéger les déplacés. »

Il est soupçonné que ces bâches volées sont revendues à bas prix dans la ville, laissant les déplacés sans abri à leur réveil. La plupart de ces bâches ont été fournies par le gouvernement et ses partenaires dans le cadre d’interventions humanitaires. Nous n’avons pas pu joindre le commandant de la police en charge du camp pour sa version des faits.

Cette situation souligne la nécessité urgente d’une sécurité renforcée dans les camps d’hébergement pour assurer la protection des déplacés vulnérables contre de tels actes de vol, qui ne font qu’aggraver leur situation déjà précaire.