Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Masisi sous tension : Les combats reprennent entre le M23 et les jeunes d’autodéfense

Des nouveaux affrontements ont opposé les rebelles du M23 et les jeunes d’autodéfense, les Wazalendo, ce vendredi 22 décembre dans les localités de Bihambwe, Nyakajanga, ainsi que dans certaines collines surplombant l’agglomération de Matanda, dans le territoire de Masisi. Cette précision vient contrer la rumeur qui a circulé presque toute la journée ce vendredi sur l’attaque de la localité minière de Rubaya. Télésphore Mitondeke, rapporteur de la société civile de Masisi, précise que les éléments du M23 ont réoccupé même d’autres agglomérations telles que Busumba et Rugogwe en chefferie des Bashali depuis les attaques qu’ils ont lancées depuis jeudi :

« Après que les M23 ont réoccupé des agglomérations telles que Busumba et Rugogwe en chefferie des Bashali depuis les attaques qu’ils ont eu à lancer dès hier, ils ont poursuivi leur périple depuis ce matin à travers d’autres agglomérations de la même chefferie, notamment, Kibarizo. On nous signale déjà la présence du M23 à Kibarizo. Ils avancent vers Matanda, Nyakajanga et dans la cité de Bihambwe. Ce qui signifie que la situation sécuritaire se dégrade davantage parce que toutes ces agglomérations se sont vidées de leurs habitants. Les affrontements sont en cours sur différentes lignes. »

Nous n’avons pas réussi à obtenir la version de l’armée quant à ces événements. Notre source renseigne cependant que la cité de Bihambwe se vide de ses habitants. Rappelons que la force régionale de l’EAC a quitté le sol congolais. Ce retrait fait suite au refus, par le gouvernement congolais, de renouveler le mandat de cette force, suite à son efficacité sur le terrain face à la guerre du M23.