Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Le Président Tshisekedi critiqué par l’église catholique de Butembo pour son discours : Absence de référence à l’insécurité des ADF et doutes sur les Maï-Maï.

Le responsable de l’église catholique dans le grand nord de la province du Nord-Kivu se dit déçu du discours du président de la République lors de son passage à Butembo lundi dernier. L’évêque du diocèse de Butembo-Beni affirme n’avoir rien vu de nouveau dans le message du chef de l’État pendant son meeting.

Monsieur Paluku SIKULI, dans la messe qu’il a dite ce mardi à la paroisse de Musimba, une localité voisine de la ville de Butembo mais située dans la partie nord du territoire de Lubero, déplore le fait que Félix Tshisekedi n’ait pas fait allusion à l’insécurité causée par les ADF dans la région. Monseigneur PALUKU SIKULI MELECKSEDECK déclare :

« Le président, qui a demandé un nouveau mandat, a été de passage ici. Je crois que vous avez eu à écouter son message. Qu’est-ce qu’il a dit de nouveau ? Je l’ai personnellement suivi, il n’a enchaîné que des promesses jusqu’à présent non réalisées. En parlant de l’insécurité, il n’a fait allusion qu’à ceux qui sont du côté de Goma. Et non ici chez nous. Il n’a rien dit sur les ADF. Mais il a vanté les Maï-Maï, auteurs de plusieurs exactions ici chez nous. »

En réaction, le porte-parole du gouvernement congolais précise que la promesse n’est pas un péché. Pour Patrick MUYAYA, celui qui donne des promesses connaît déjà comment il va résoudre le problème :

« Celui qui ne fait pas des promesses ne s’engage à rien. Le président n’a fait que des promesses. Il a parlé aussi des actions déjà faites. C’est par exemple la gratuité. Cette question délicate, l’église catholique ne s’attendait pas à sa faisabilité. Mais voilà, là où on est. »

Monseigneur Sikuli Paluku va plus loin en doutant même de l’identité de celui que aujourd’hui Félix a qualifié de patriotes, qui ne sont autres que les Maï-Maï ayant commis des exactions sur la population dans cette partie de la province du Nord-Kivu. Le pasteur de l’église de Butembo-Beni invite les électeurs à la vigilance. Le prélat catholique a réitéré son message à la population de ne pas se laisser corrompre par les petits cadeaux des candidats. Rappelons que le président de la République, Félix Tshisekedi, a tenu un meeting au rond-point VGH lundi dernier dans le cadre de sa campagne électorale.