Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Le partenariat CfA – MONUSCO équipe la Radio Tayna pour lutter contre la désinformation

Avec le soutien de CfA et de la MONUSCO, la Radio Tayna émerge en tant que pionnière du fact-checking et se positionne comme un rempart contre la désinformation en RDC.

Article rédigé par Prosper Heri et édité par Bella Lucia Nininahazwe
Lecture rapide :

  • Un partenariat CfA – MONUSCO renforce la Radio Tayna dans la lutte contre la désinformation en RDC
  • La radio devient une référence médiatique à Goma, marquant l’ère de l’information fiable
  • L’initiative a ouvert de nouvelles perspectives au média.

La République démocratique du Congo (RDC), un géant d’Afrique centrale, fait face à d’énormes défis, dont la désinformation, fragilisant sa résilience. Les conflits à l’Est et les élections générales de décembre 2023 exacerbent ces problèmes, favorisant la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux.
Alors que certains médias locaux tels que la Radio Tayna manquent de techniques et de compétences pour démystifier ces informations, depuis août 2023, un programme conjoint de Code for Africa (CfA) et de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) leur apporte une lueur d’espoir.
La Radio Tayna fait partie des bénéficiaires d’une bourse d’accompagnement dans le cadre d’un programme conjoint de CfA et de la MONUSCO.

Avec les prochaines élections en ligne de mire, l’initiative vise à renforcer la résilience des populations de la RDC, notamment en prévenant et luttant contre la désinformation, les campagnes d’influence, la manipulation et l’interférence de l’information étrangère et tout autre comportement inauthentique coordonné. CfA est le bras technique du partenariat, assurant la mise en œuvre, tandis que la MONUSCO apporte son appui financier.

Émergence d’un pionnier

Bien que la vérification des faits soit une responsabilité cruciale pour tout journaliste compétent, de nombreux professionnels ne maîtrisent pas encore ces compétences ou sous-estiment leur importance dans la livraison quotidienne de l’information au public.
Grâce à la bourse, Prosper Heri, journaliste à la Radio Tayna, a acquis des compétences essentielles pour exceller dans son métier, qui lui étaient auparavant étrangères. Il a maîtrisé les bases de la vérification des faits, ainsi que des techniques avancées telles que la vérification d’images, de vidéos et la détection du plagiat.

« Le domaine du Fact-Checking était nouveau pour moi », confie Prosper, se félicitant d’être le premier à décrocher une bourse de vérification des faits et à produire des articles de fact-checking de cette qualité au sein de sa rédaction.
Prosper compte se spécialiser dans le fact-checking et appartenir à la grande équipe de vérification des faits en RDC et en Afrique en général.
Il souligne au passage l’avantage du mentorat qui lui a permis de recevoir un soutien personnalisé, une opportunité rare même pour ceux qui ont suivi des formations. « Alors même que d’autres ont eu la chance de suivre des formations, ils n’ont pas bénéficié d’un encadrement pour la production d’articles, un privilège qui m’a été accordé grâce au mentorat », partage Prosper.

Prosper Heri n’a pas gardé ces connaissances pour lui seul ; il les a partagées avec ses collègues, introduisant les techniques et les concepts acquis grâce de la bourse. Reconnaissant l’importance du fact-checking dans la lutte contre la propagation des fausses informations en RDC, il a également proposé la création d’une rubrique dédiée au Fact-Checking appelée “Checking”. Cette rubrique, alimentée par le programme de mentorat inclus dans la bourse, a permis à la Radio Tayna d’innover en introduisant le fact-checking à l’antenne à Goma. Cette première historique a attiré l’attention d’internautes du monde entier, cherchant à s’informer sur la situation en RDC, notamment le processus électoral et la guerre du M23-RDF.

Sous le signe de l’impact : Radio Tayna, référence médiatique

Une audience avide de vérification a de fait trouvé en Radio Tayna, une source fiable d’informations, grâce à son engagement dans la vérification des faits, soutenu par le programme. L’histoire prend vie dans les marchés de Goma, où les petits commerçants discutent des événements récents, tels que le prétendu vol du Sukhoi-25 des Forces armées de la RDC (FARDC) par les Wazalendo. Une commerçante, qui a eu l’information par la Radio Tayna, corrige rapidement la fausse nouvelle, démontrant ainsi l’impact concret du fact-checking sur la communauté locale.

Nous sommes fiers de constater que ces articles ont non seulement impacté la visibilité de la radio, cruciale en cette période électorale, mais sont également parmi les plus consultés sur notre site web.

En outre, l’Union nationale de la presse du Congo a récemment sélectionné la Radio Tayna pour une bourse de deux mois, qui vise à lutter contre la propagation des messages de haine et des fausses informations pendant la période préélectorale et électorale. À l’interne, nous estimons que ce choix découle indéniablement de notre avancée significative dans le domaine du fact-checking, assurant ainsi la pérennité de cette rubrique dans nos programmes.

Pour sa part, Prosper espère voir cette initiative grandir de manière autonome, contribuant ainsi à la lutte contre la désinformation, même après la fin du programme de CfA et de la MONUSCO.

Développement personnel et quête de l’excellence

Grâce à l’initiative de CfA et de la MONUSCO, Prosper témoigne avoir acquis des valeurs telles que l’amour du travail, la rigueur, la flexibilité et l’excellence dans ses activités.

Il envisage de continuer la production d’articles de fact-checking, afin de contribuer significativement aux efforts de lutte contre la désinformation dans sa RDC natale. Ainsi, il espère saisir de nouvelles opportunités pour élargir ses connaissances.

« Auparavant, mes demandes de bourses étaient souvent rejetées faute de présentation d’échantillons consistants. Grâce au programme de CfA et de la MONUSCO, j’ai des travaux solides à présenter. Je tiens à remercier les partenaires du programme pour cette opportunité qui a élargi mes horizons », exprime-t-il.

Quant à la Radio Tayna, c’est un pari lancé que le média est prêt à tenir…

Cet article a été rédigé par Prosper Heri pour La Radio Tayna, dans le cadre d’une initiative collaborative entre la MONUSCO et Code for Africa, à travers son initiative de vérification des faits, PesaCheck, et l’Alliance africaine de vérification des faits.