Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Le maire de Goma alerte sur les risques d’infiltration par des livraisons à domicile

Le maire de la ville de Goma alerte sur une nouvelle stratégie d’infiltration dans sa juridiction. Le commissaire supérieur principal Kapend Kamand, qui s’adressait aux chefs de base ce lundi à son bureau de travail, rappelle que trois secteurs sociaux de la vie doivent actuellement attirer leur attention. Il s’agit notamment de la livraison de la braise à domicile par des motards, de la livraison des ustensiles de cuisine à crédit à domicile, et des commerçants ambulants dits Masayi.

« Ces sacs de braise que les motards sont en train de livrer à domicile, pourquoi ne le font-ils pas dans des dépôts habituellement connus ? Cette pratique peut être à la base de l’infiltration en transportant des armes dans ces sacs. Il y a aussi ces Indo-Pakistanais qui livrent des ustensiles de cuisine à domicile. D’ailleurs, ce sont des étrangers qui ne sont pas permis de faire le petit commerce. Il faut aussi faire attention avec ces commerçants dits ambulants venant de la Zambie, si ce n’est de la Tanzanie. Ils logent à plus de 10 dans une même maison. Vous trouvez cela vraiment normal ? Chers chefs de base, soyez vigilants. »

Il y a quelques jours, le maire a encore alerté la population sur des gens qui se font passer pour des malvoyants, pourtant des espions qui préparent des vols nocturnes avec le phénomène des « 40 voleurs ». Depuis que le maire de la ville a interdit la circulation des motos à partir de 18h00, l’autorité urbaine a entrepris une série de sensibilisations en faveur de ses collaborateurs pour éviter toute infiltration dans la ville, avec la guerre du M23 dans les zones proches de Goma.