Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Le FCC dénonce des élections chaotiques : Les accusations rejetées par l’AVRP

Le Front Commun pour le Congo, la plate-forme qui a soutenu la candidature d’Emmanuel Ramazani Shadari aux élections de 2018, accuse l’actuel régime d’avoir organisé des élections chaotiques le 20 décembre. Dans un communiqué paru le 20 décembre, ce regroupement de l’opposition fait savoir que plus de la moitié des bureaux de vote n’ont pas été ouverts et que plus de deux tiers des bureaux de vote ouverts ont connu des problèmes de dysfonctionnement des machines et d’autres équipements. Ces accusations ont été rejetées par Serge Mbala, cadre du parti politique AVRP, membre de l’Union Sacrée. Celui-ci estime que le plus important est que les élections ont été organisées, contrairement à ce à quoi le FCC s’attendait. Le chargé de mobilisation au sein du parti Action des Volontaires pour la Relève Patriotique à Goma a réagi :

« Je crois bien que le FCC est aux abois. En refusant de participer aux élections, le FCC savait que les élections n’auraient plus lieu. En ce qui concerne la faisabilité, il y avait un léger doute. Mais aujourd’hui, Denis Kadima vient de prouver son génie électoral. Même si dans certaines zones on a voté avec des troubles, les élections ont eu lieu dans ce pays. Encore une fois, le gouvernement congolais vient de prouver sa maturité. Avec le communiqué du FCC, nous trouvons que c’est une fuite en avant. Le FCC s’attendait à ça et qu’on retourne dans le système 1+4. »

Signalons que les résultats provisoires seront annoncés le 31 décembre 2023, et les résultats définitifs seront publiés le 10 janvier 2024.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *