Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

L’armée congolaise élimine deux officiers du M23

Deux officiers militaires des rebelles du M23 ont été tués par les forces armées de la RDC en début de cette semaine. Dans un communiqué signé par Lawrence KANYUKA, porte-parole de la rébellion, celui-ci accuse le régime de Kinshasa d’avoir opéré un assassinat ciblé en tuant deux de leurs commandants. Pour Placide NZILAMBA, rapporteur de la société civile du Nord-Kivu, cette dénonciation du M23 s’apparente à des pleurs face à l’efficacité de l’armée congolaise. Selon lui, la récente acquisition par l’armée congolaise de nouveaux équipements militaires modernes commence à mettre à mal ces rebelles soutenus par le Rwanda, selon le gouvernement congolais.

Mardi, plusieurs sources ont annoncé des frappes contre les positions tenues par les rebelles au niveau de Kitshanga, en territoire de Masisi. Des sources militaires proches des FARDC ne se sont pas prononcées sur cette opération.

Mardi 16 Janvier, l’armée congolaise a annoncé le lancement des opérations militaires conjointes avec les forces de la communauté des États de l’Afrique australe (SADC en sigle). Le général Fall SIKABWE, commandant de la force terrestre de l’armée congolaise, a souligné que la mission de la force de la SADC est offensive.

Prosper HERI NGORORA

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *