Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

La société civile de Karisimbi dénonce la pénurie d’eau potable à Goma

La société civile de la commune de Karisimbi lance un cri de détresse face à la pénurie d’eau potable qui sévit depuis quelques temps dans cette partie de la ville de Goma. Elle exige des solutions immédiates car l’augmentation des maladies liées à l’eau, des accidents, des viols et des kidnappings sont déjà observés en raison de ce manque d’eau.

« La population de Karisimbi est excédée par cette situation et a décidé d’agir dans les 72 prochaines heures si aucun changement rapide n’est constaté. Trop, c’est trop. L’eau, c’est la vie, et nous manquons désormais de cette vie. Comment pensez-vous que cette population pourra survivre ? C’est pourquoi je lance un appel à tous pour observer ces 72 heures. Si rien ne change après ce délai, si nous ne trouvons pas d’eau dans notre commune, nous adresserons une lettre à l’autorité urbaine pour l’informer que nous descendrons sur le terrain pour réclamer notre droit à l’eau potable. La population de Goma ne mérite pas cette vie. Chaque jour, il y a des cambriolages, des fusillades, et voilà ce problème d’eau dans notre commune de Karisimbi », témoigne Christian Kalamo.

Pour la REGIDESO, la grande panne due à une fuite au niveau de deux conduites a déjà été réglée. Cependant, une autre fuite d’eau, non moins importante, a été observée près du réservoir de Bushara. Selon certaines sources internes, certains conduits d’eau seraient endommagés.

Séraphine Kahima

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *