Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

La société civile de Kalehe dénonce les attaques dévastatrices du M23 contre les civils

Les rebelles du M23 continuent de cibler la population civile lors de leurs affrontements contre les FARDC et Waealendo, selon la société civile de Kalehe. Après la mort de deux personnes, tuées par une nouvelle explosion de bombes ce lundi 13 mai 2024 sur l’avenue Ludahuba dans la cité de Minova en groupement de Buzi, territoire de Kalehe dans le Sud-Kivu, cette structure citoyenne de Buzi rapporte que 5 bombes ont été larguées par les rebelles du M23, en provenance de leurs positions situées dans le territoire de Masisi. Sadiki Jugé, son président, informe que les victimes sont une maman connue sous le nom de Julienne Kibaba âgée d’une quarantaine d’années et son petit-fils Emmanuel Kandolo. Il déclare :

« C’est pourquoi, en tant qu’acteurs de la société civile, nous demandons aux autorités politiques, nos autorités ici à Kalehe, au niveau national et provincial, de poursuivre cette affaire afin d’établir les responsabilités de chacun face à ces bombardements que nous subissons. Nous rappelons qu’il y a eu au moins 22 bombes qui ont déjà explosé ici chez nous, auxquelles s’ajoutent ces 5 bombes, portant le total à 27 depuis le début de ces affrontements. »

Deux autres bombes ont également explosé dans un centre commercial près d’un endroit appelé communément Kisheke, causant plusieurs dégâts matériels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *