Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Kinshasa : le procès des présumés bandits

Le procès des présumés assaillants de la tentative de coup d’État à Kinshasa s’est ouvert ce vendredi 7 juin à la prison militaire de Ndolo, à Kinshasa. Selon nos confrères de la Radio Okapi, ce sont au total 53 personnes qui comparaissent pour 7 infractions dont elles sont chargées par le ministère public, devant le tribunal militaire de garnison de Kinshasa-Gombe siégeant en matière répressive au premier degré en foraine à la prison militaire de Ndolo.

Lors de cette première audience d’introduction, le tribunal s’attellera à identifier tous les prévenus et à leur signifier les charges qui pèsent contre eux. Attentat, terrorisme, détention illégale d’armes et de munitions de guerre, tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, meurtre et financement du terrorisme sont les accusations pour lesquelles ils sont poursuivis.

Rappelons que très tôt le matin du dimanche 19 mai, l’armée avait annoncé avoir déjoué une tentative de coup d’État au Palais de la Nation. Selon l’armée, cette opération, dirigée par Christian Malanga, avait pour objectif de renverser le gouvernement en place.