Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma : Un député provincial du Nord-Kivu exige la reprise de la correction des examens d’État pour certaines écoles

Le député provincial Jean Paul Lumbulumbu plaide auprès du gouvernement central en faveur d’une réévaluation des résultats des examens d’État 2022-2023 pour la ville de Goma. Le vice-président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu juge inacceptable le nombre élevé d’échecs enregistrés au cours de cette année scolaire, particulièrement en sciences sociales et en pédagogie. Jean Paul Lumbulumbu insiste sur la nécessité d’une correction approfondie pour garantir l’équité et la validité des résultats.

Pour rappel, une école catholique à Kinshasa a déjà obtenu gain de cause en demandant une réévaluation similaire. Le député provincial est convaincu que cette démarche peut également aboutir à Goma.

Dans une déclaration, Lumbulumbu exprime sa préoccupation en ces termes :

« Ces quatre dernières éditions ont vu la section de pédagogie et de sciences sociales accumuler des résultats décevants, sans l’octroi de diplômes. Les établissements Maman Sophie, Mikeno et Tuungane sont parmi ceux affectés. Parmi les lauréats, figurent des enfants déplacés par la guerre et des orphelins venus de l’intérieur, fuyant les conflits pour tenter leur chance à l’examen d’État ici. Il est à noter que de nombreux élèves se rendront à Masisi pour passer l’examen. La qualité de l’enseignement à Masisi diffère-t-elle autant de celle de Goma ? Les élèves qui demeurent ici ne méritent-ils pas une chance de réussir ? »

Cette prise de position de Lumbulumbu met en lumière des problèmes importants dans le système éducatif local et soulève des questions quant à la qualité de l’enseignement et à la justesse des résultats des examens d’État dans la région.

Jérémie KIHAMBU

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *