Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma: Tragédie d’un avortement forcé, la fille arrêtée après avoir jeté le corps de son fœtus dans une fosse.

Une jeune femme dans la vingtaine, ayant dépassé cet âge, a été appréhendée et placée en détention depuis vendredi dans le territoire de Nyiragongo. Son arrestation fait suite à une dénonciation survenue au sein d’une structure sanitaire du groupement Munigi, où elle avait consulté pour des soins. Elle avait subi un avortement volontaire forcé et avait ensuite jeté le corps d’un fœtus de sept mois dans la fosse d’une toilette au village de Kiheru. KASABO KIDOMO, chef du village, a confirmé cette information :

« C’est aux alentours de midi que nous avons été alertés qu’une jeune femme avait avorté et s’était rendue à l’hôpital. Nous nous sommes rendus sur place pour la trouver, et elle nous a expliqué comment elle avait obtenu les médicaments et où elle avait déposé le corps d’un bébé de sexe masculin. Nous l’avons accompagnée jusqu’à cette toilette et avons dû vider la fosse, car le corps de l’enfant était déjà dans un état avancé de décomposition. Nous avons pris en charge le corps de la victime et le vendredi, le procureur nous a autorisés à l’enterrer. Cependant, jusqu’à présent, la jeune femme se trouve au parquet de Nyiragongo, mais elle devrait être transférée à Munzenze. »

La jeune femme, répondant au nom de Mauwa, est originaire de Masisi. Elle est une déplacée de guerre qui résidait chez son frère. Il y a quelques semaines, une autre jeune femme avait été retrouvée morte dans une toilette du quartier Ndoshio après avoir subi un avortement forcé. Le chef du village condamne fortement cette pratique et la décourage vivement.

Deodatte BAHATI

7 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *