Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma: Menace d’expulsion des familles de militaires et policiers des camps Munzenze, appel urgent aux autorités pour trouver une solution

Les familles des militaires et des policiers vivant dans les camps Munzenze disent être menacées de déménager de cet endroit, comme convenu entre le gouvernement congolais et celui qui a acheté ce lieu. Cependant, jusqu’à présent, aucune réponse n’a été donnée par le gouvernement central quant à l’endroit où ces familles devraient vivre.

Selon un enfant d’un militaire qui alerte sur cette situation, une fois qu’ils seront déguerpis de force, les militaires qui sont au front seront également démoralisés, pourtant, ils travaillent pour la nation en guerre.

Mbenga Mofilinga Daniel déclare :

« Oui, il y avait un accord après la vente de la concession des Camps Munzenze ; mais aujourd’hui, ils disent aux familles de déguerpir sans aucun endroit où elles vont s’installer ; une chose qui pose problème pour toutes ces familles. Nous demandons aux autorités de prendre des dispositions pour la vie de nos familles ; nous envisageons des actions et nous attendons également le président de la République pour lui parler de cette question et trouver une solution immédiate. Ils ont vendu et ils doivent trouver une concession pour nous ; sinon, c’est un crime contre l’humanité car nos parents sont au front pour défendre le pays sous le drapeau. Comment leurs familles peuvent-elles vivre dans la rue ? Nous avons aussi tous les droits comme d’autres citoyens ; et même le camp Katindo est aussi dans le viseur. Où iront tous ces 13 mille ménages ? »

Notons que ces menaces ont commencé depuis le mois de juin dernier après la clôture de cet endroit.