Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma : Les journalistes et leaders de la jeunesse s’unissent pour une communication responsable en faveur de la paix

Goma, le 22 septembre 2023 – Le Collectif des Radios et Télévisions Communautaire du Nord-Kivu (CORACON), en partenariat avec Pain Pour le Monde, a organisé une table ronde à Goma afin de discuter de l’importance d’une communication médiatique responsable dans le but de promouvoir un climat de paix dans le contexte de l’État de siège. Des journalistes et leaders de jeunesse, impliqués dans des mouvements citoyens tels que Lucha, Filimbi et Veranda Mutsanga, ont participé à cet événement qui s’est tenu le lendemain de la Journée Internationale de la paix célébrée le 21 septembre.

Lors de cette table ronde, deux experts ont présenté des exposés enrichissants. Le premier paneliste, Aimé Butotima, Chef de Département des Sciences de l’Homme et de la Société à l’Université de Goma, a souligné comment les médias peuvent être un outil puissant pour les leaders de la jeunesse et les journalistes, tout en mettant en garde contre les risques d’une utilisation irresponsable. Il a insisté sur l’importance d’une journalisme responsable, basé sur des principes d’impartialité, d’exactitude et de responsabilité sociale, pour préserver un climat de paix dans les médias traditionnels.

Le deuxième intervenant, Gisèle Bagheni, membre du CORACON, a abordé la question de la responsabilité des médias en ligne. Elle a rappelé l’existence d’un Code du Numérique régissant le secteur des médias en ligne depuis avril 2023 et a souligné qu’il est indispensable de mettre fin à la propagation de rumeurs, d’informations non vérifiées et de discours haineux, que ce soit par des journalistes ou des leaders d’opinion, sous peine de poursuites judiciaires.

Les discussions qui ont suivi ont permis aux participants d’échanger leurs points de vue et de proposer des solutions collectives. La modération de la discussion a été assurée par le Coordonnateur du CORACON, qui a conclu en rappelant l’importance de promouvoir une communication responsable, en particulier auprès des jeunes leaders, afin de bannir toute forme de violence médiatique. Les journalistes ont également été appelés à assumer leur responsabilité dans le traitement de l’information, que ce soit dans les médias traditionnels ou en ligne.

Cette table ronde fait suite aux récentes manifestations réprimées par les Forces de l’Ordre qui ont eu lieu à Goma le 30 août dernier, entraînant des décès, des blessés et des arrestations. Certains activistes des mouvements citoyens et journalistes auraient diffusé des informations propices à la haine ou en contradiction avec la préservation de la paix. Des mesures ont été prises pour remédier à cette situation et garantir une communication plus responsable et pacifique dans les médias.

Magloire MUTULWA

6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *