Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma : La société civile souligne des problèmes logistiques lors des élections du 20 décembre

La société civile noyau de Goma appelle les candidats et les électeurs à garder leur calme et à éviter les violences. Le président de cette structure citoyenne a constaté certaines irrégularités dans certains centres de vote, sources d’incidents observés dans les bureaux de vote ce mercredi, premier jour d’élection. Marion Ngavo appelle la CENI à garantir la transparence et la crédibilité des élections en RDC en 2023. Le président de cette structure citoyenne a déclaré :

“Les rendez-vous de vote tant attendus par les populations le 20 décembre 2023 ont été une réalité malgré les difficultés organisationnelles et logistiques. Pour la ville de Goma, il y a eu un engouement, les populations ont juré de choisir leurs candidats pour le retour de la paix en RDC. Quelques irrégularités logistiques ont été à l’origine du passage de plusieurs électeurs la nuit dans les centres de vote en attente de vote. Certains candidats crient déjà au désordre, à la tricherie et à la mauvaise planification de la CENI.”

Notons que le vote a continué jusqu’à 00 heures dans certains centres avant de reprendre ce jeudi 21 décembre à 6h00. Les juristes indiquent que cela ne pose aucun problème et se réfèrent aux prescriptions de la loi en vertu du principe d’égalité des droits dont tous les citoyens devraient indistinctement jouir. C’est ce qui est repris aussi dans un communiqué de la CENI rendu public ce 20 décembre 2023.