Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma : Des journalistes formés pour une couverture professionnelle des élections

Les chevaliers de la plume participent dès ce mardi 12 septembre, à une série de formations visant à renforcer leurs compétences en matière de couverture médiatique de la campagne électorale et d’écriture web. Les sessions de formation se déroulent au sein du Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord-Kivu (CORACON) à Goma.

Ces formations font partie du projet « Accès à l’information fiable pendant la période de l’État de Siège », financé par le Ministère des Affaires étrangères Néerlandais via Free Press. Elles se poursuivront jusqu’au jeudi 14 septembre 2023.

Au cours de ces trois jours, les professionnels des médias aborderont divers sujets tels que le rôle des médias dans un processus électoral, la sécurité des journalistes pendant cette période, et bien d’autres. Il est important de rappeler que la République démocratique du Congo se prépare à accueillir les élections présidentielles, législatives et municipales le 20 décembre prochain.

La première journée de formation a mis l’accent sur le rôle essentiel des médias pour informer le peuple sur les élections et les choix politiques. Les médias permettent aux électeurs de comprendre les différences entre les différents partis politiques, et fournissent des informations sur le processus électoral. Ils doivent également s’interroger sur la transparence des élections et informer librement les électeurs en cas de dysfonctionnements éventuels.

Pendant la campagne électorale, les médias joueront un rôle crucial en informant les électeurs sur les différents choix qui s’offrent à eux, en analysant si les élections sont libres et équitables, et en révélant les stratégies utilisées par les partis politiques pour gagner des voix.

Les participants ont été rappelé que les médias ont également le droit de demander des comptes au gouvernement et à l’opposition concernant leur comportement lors du mandat précédent.

Les principes de la démocratie ont été largement discutés lors de ces séances de formation, notamment le pluralisme idéologique, le pluralisme politique et le principe de séparation des pouvoirs.

Les journalistes ont été sensibilisés sur trois éléments essentiels à prendre en compte dans leur travail : les problèmes, les processus électoraux et les principes journalistiques d’exactitude, d’impartialité et de responsabilité.

La formation a également souligné l’importance de l’analyse du discours politique, en aidant les médias à décoder les codes, les idéologies et les messages exprimés par les acteurs politiques. Il est primordial pour les journalistes de fournir une analyse critique et de vérifier si les discours correspondent à la réalité.

Face au discours politique, les journalistes doivent adopter un comportement neutre, en évitant la censure et en fournissant des recherches pour évaluer la faisabilité des propositions peut-on retenir.

Ces formations permettront aux journalistes et au personnel de la Radio Télévision Communautaire Tayna d’assurer une couverture médiatique professionnelle et équilibrée des prochaines élections en République démocratique du Congo. 

Magloire MUTULWA

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *