Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Goma : Des civils blessés par des hommes en tenue militaire, la Jeunesse alertent sur l’activisme troublant des militaires

Trois personnes ont été blessées par balles par des hommes en tenues similaires à celles des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la soirée de lundi vers 19h30, au quartier Lac-Vert de la ville de Goma. L’incident s’est produit sur l’Avenue Kabande, non loin de l’École Primaire Nyabyunyu. Parmi les trois blessés se trouve également une fillette de 12 ans, selon la jeunesse de la commune de Goma.

Selon certaines sources, les militaires responsables de l’attaque auraient quitté leur casernement situé sur la colline Nyarutsiru CCLK. La jeunesse locale met en garde contre le danger représenté par l’activisme de ces militaires dans cette partie de la ville de Goma.

Jules Ngeleza, président de la jeunesse de Goma, a déclaré :

« Ces individus ont également volé six téléphones appartenant à des membres de la population. Après leur forfait, ils ont pris la fuite et leur destination reste inconnue. Les trois victimes blessées ont été transportées à l’hôpital CBCA Ndosho pour y recevoir les soins appropriés. Heureusement, deux d’entre elles ont déjà pu quitter l’hôpital car leurs blessures étaient légères. Ce qui est désolant, c’est que ces militaires perturbent la vie quotidienne. Avant leur présence dans ce quartier, la population vivait en paix, et cela a considérablement entamé la confiance entre l’armée et la population. »

Cependant, le chef du quartier, Dedesi Mitima, attribue ces problèmes aux militaires FARDC déployés dans la région, selon sa version des faits.

Il est à noter qu’à ce jour, les FARDC n’ont pas encore réagi à ces accusations. Il s’agit donc d’un dossier à suivre pour obtenir plus de détails sur cet incident inquiétant.

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *