Shadow

Deux morts en 24 heures au quartier Ndosho, dont un policier victime de justice populaire

Deux personnes ont été tuées dans l’espace de 24 heures au quartier Ndosho, sur l’Avenue Kabasha1, situé au Nord-Ouest de la ville de Goma. Une troisième personne a été blessée. La première victime est un jeune garçon civil, abattu par un policier la nuit de dimanche vers 22 heures. La deuxième victime est un policier, lynché par la justice populaire dans cette même localité. Selon Patrick HAMULI, président de la jeunesse de Ndosho, qui s’est confié à la RTCT-Goma ce lundi, le policier lynché n’est même pas impliqué dans la mort du jeune homme.

Il y a eu des tensions avec les jeunes en colère qui protestaient contre le meurtre de l’un des leurs, et ceux-ci se sont précipités sur le policier et l’ont tué. Patrick Hamuli explique :

« Un jeune garçon était en train de protéger les biens restants car leur maison avait été incendiée, et sa famille l’a chargé de cette tâche. Vers 22 heures, lorsqu’une patrouille de police est passée, ils ont échangé quelques mots et l’un des policiers a ouvert le feu, le tuant sur-le-champ. Un autre a été blessé à la jambe et a été conduit à la CBCA-Ndosho. Les jeunes sont restés en colère toute la nuit jusqu’au matin. Et ce matin, un policier qui sortait de chez lui pour se rendre au service a rencontré les jeunes en colère en chemin. Il a eu une altercation avec eux et ils ont décidé de mettre fin à sa vie. »

Nous avons tenté de contacter la cheffe du quartier Ndosho pour obtenir sa version des faits, mais nos tentatives ont été infructueuses.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *