Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Désarroi électoral : Les candidats députés de Goma dénoncent des erreurs de numérotation de la CENI

À moins de 6 jours des élections en RDC, certains candidats députés sont déçus de constater que les numéros d’ordre qu’ils ont utilisés pendant la campagne ne correspondent pas à ceux repris sur le bulletin de vote. Un candidat ne sait pas comment démentir le numéro qu’il a divulgué à ses amis et états-majors. Sylvain Namuniga, l’une des victimes, se dit sidéré, sachant que cette perturbation de dernière minute pourrait se répercuter sur le reste des numéros. Il témoigne ici :

« Je suis candidat député provincial en ville de Goma, bien connu sous le nom de Ngabo Sylvain Zanamuninga. Lors de la publication de la liste définitive, la CENI m’a attribué le numéro 22. Mais hier, un de mes électeurs a constaté dans l’application actuelle que je suis le numéro 21. Le numéro 21 devient le numéro 22. J’ai contacté la CENI au niveau local. Elle m’a dit de faire campagne avec le numéro actuel. Pourtant, j’ai fait des affiches, des photos. Qui va me rembourser ? »

Contactée, la CENI Nord-Kivu se dit incompétente pour commenter cet incident constaté par un des électeurs du candidat. Elle recommande au plaignant d’alerter la direction centrale de cette Commission Électorale Nationale Indépendante. Notons que c’est le mercredi prochain que les citoyens électeurs vont voter pour leur choix au niveau présidentiel, législatif national et provincial, voire au niveau municipal. Par ailleurs, la CENI précise que les élections auront lieu mercredi prochain, le 20 décembre. Pas de doute, rassure le chargé des questions juridiques et contentieux électoraux au secrétariat exécutif provincial de cette centrale électorale, ce mardi dernier devant la presse locale. Kambale Wayiremawa recommande aux citoyens d’être simplement prêts et de ne pas suivre des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Cet expert de la CENI s’exprimait :

« Je vous assure que les élections auront bel et bien lieu le 20. Ayez vos cartes d’électeurs en main. En ce qui nous concerne, nous, CENI, sommes prêts. Et donc, toutes les procédures pour y arriver, vous devez les connaître. Et c’est ce que je viens d’expliquer. »

Par rapport à ceux qui n’ont pas encore de cartes d’électeurs lisibles, cet expert appelle les citoyens à récupérer les duplicatas au niveau des bureaux des communes. Pour rappel, Muhindo Nzangi, également candidat et membre du gouvernement sortant, a assuré que même ceux qui ont des cartes effacées auront la chance de voter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *