Shadow

Des hommes armés abattent un civil à Mugunga en ville de Goma

Des hommes en armes et en tenue militaire, semblable à celle des FARDC, ont tué une personne dans la nuit de dimanche à lundi, dans le quartier Mugunga à Goma. Plus précisément, cela s’est produit sur l’avenue Maendeleo, dans la commune de Karisimbi. Le président de la société civile communale, qui rapporte cette information, évoque des individus non identifiés. Il met ainsi en garde les autorités politico-administratives contre la précarité de la situation sécuritaire à Karisimbi et menace d’organiser une manifestation populaire si aucune mesure n’est prise :

« Il n’y a pas une nuit qui passe sans que des coups de feu ne retentissent, sans qu’il n’y ait des meurtres, des cambriolages, surtout dans les quartiers de Ndosho, Bujovu et Majengo. La population subit toutes sortes d’insécurités. Nous demandons à nos autorités provinciales de se manifester dans la ville de Goma. Les quartiers de Mugunga, Ndosho, Kyeshero et Lac-Vert ont droit à la sécurité comme les autres quartiers de Goma. »

Il convient de noter qu’une autre personne a été blessée lors de cet incident. Le président de cette organisation citoyenne estime que la militarisation excessive du quartier Mugunga, due à la guerre du M23, est l’une des raisons de l’augmentation spectaculaire de la criminalité dans cette zone. Lors de son intervention sur nos ondes vendredi dernier, il a déclaré qu’il est désormais difficile de distinguer les soldats des FARDC, les Muzalendo et les bandits armés.

Prosper HERI NGORORA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *