Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

Contestation de la réélection : Katumbi et Ensemble pour la République contestent les résultats

Félix TSHISEKEDI est déclaré provisoirement vainqueur de la présidentielle de la RDC après les élections du 20 décembre 2023. Selon la publication des résultats provisoires de la CENI ce dimanche 31 décembre 2023, Monsieur Félix Tshisekedi Tshilombo a été réélu avec 73,34% des suffrages. Son principal rival, Moise KATUMBI CHAPWE, est arrivé en deuxième position avec 18,08%.

Cette réélection satisfait le parti politique de Félix Tshisekedi, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Monsieur Chance MATALE estime que le président qui succède à lui-même va poursuivre son projet pour faire décoller la RDC durant son deuxième mandat :

« Avec Monsieur Félix Tshisekedi, c’est la fin de la balkanisation de la RDC. Durant le quinquennat qui démarre le 24 janvier, nous savons que nous avons un porte-parole sur l’échiquier international. Nous savons que cette guerre du M23 va finir d’ici là. C’est parmi ses priorités. Je ne sais pas d’où vont venir les contestations. Nous avons vu que la grande partie de la population congolaise était pour le numéro. »

Cependant, cette réélection est contestée par Kambera Muyisa, dit Lumumba, du parti Ensemble pour la République de Moise Katumbi Chapwe. Celui-ci ne reconnaît aucunement la réélection de Félix TSHISEKEDI, qualifiant sa réélection d’une simple aventure :

« On a assisté au théâtre de Monsieur Kadima avec sa bande de la CENI entrain de proclamer Félix Tshisekedi comme vainqueur. On a tous vu la tricherie à ciel ouvert organisée par la CENI et des machines à voter entre les mains des membres de l’union sacrée. Malheureusement, rien n’a été fait. La victoire du peuple a été volée par Kadima. Il proclame Félix avec plus de 73% des suffrages. Nous avons vu lors de la campagne comment Monsieur Félix Tshisekedi était hué partout. »

De leur part, plusieurs habitants de la ville de Goma disent attendre de lui la sécurité et l’amélioration de leurs conditions de vie :

« Nous sommes joyeux de son élection. Il faut qu’il finisse la guerre et consolide la gratuité de l’enseignement. »
« Nous voulons le voir faire revenir la paix. Nous voulons voir Beni, Masisi, Rutshuru en paix. Il est un vrai patriote et nous voulons des actions concrètes. »

Juste après la proclamation des résultats, devant plusieurs de ses partisans, le président Félix TSHISEKEDI a promis qu’il va lutter contre les inégalités et servir tous les Congolais. Les opposants contestent déjà ces résultats, accusant la CENI de n’avoir pas fait preuve de transparence et d’indépendance. Selon l’agence de presse Reuters, les États-Unis suivent de près la situation du processus électoral et rappellent que tout contentieux électoral doit être résolu pacifiquement, en accord avec la loi électorale.

Prosper HERI NGORORA