La sécurité à Beni passe aussi par la culture de l’impunité

Crédit photo : deskeco.com

Visites:17

La réponse à la guerre à Beni n’est pas seulement militaire, elle dépend de plusieurs facteurs. C’est la Représentante du Secrétaire générale de l’ONU en RDC Leila Zerugui qui l’a dit ce mercredi 11 novembre lors de son séjour en ville de Beni.

Selon elle, la justice a un grand rôle à jouer dans le rétablissement de la paix à Beni. Leila Zerugui estime qu’il faudrait aussi démanteler tous les complices des groupes armés pour restaurer cette paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *