Goma: Grogne autour de l’installation du chef et son adjoint du quartier Kyeshero

Visites:18

Dans deux jours, le chef et le chef adjoint du quartier Kyeshero seront connus. C’est l’essentiel à retenir ’une rencontre qui a eu lieu le matin de ce lundi 5 décembre 2022 entre le maire de la ville et une partie importante de la population dudit quartier.  C’est après une vive tension signalée dans ce coin ce même jour au bureau du quartier Kyeshero. A la base, plusieurs jeunes contestaient contre la nomination de nouvelles autorités à la tête de ce quartier en volcanique. Ils veulent tous un chef qui selon eux, maitrise les rouages de ladite entité. La plupart avait déjà des messages écrits sur papier où on pouvait lire en Swahili « Hakuna kazi ku quartier Kyeshero, tunapinga Uvamizi », « Alain Vake, nyoka itakuluma acha Buyuwayi » et consort.

« C’est depuis Samedi qu’il y avait des soulèvements de la population au niveau du quartier Kyeshero suite à un appel reçu vendredi tard dans la nuit qu’il y aurait installation de nouveaux animateurs du quartier. A ce niveau, la population n’a pas été d’accord avec cette décision contestant cette installation de ces animateurs qui proviendraient d’autres quartiers. Voilà pourquoi nous sommes mécontents de ce dénigrement de l’autorité urbaine qui pourrait installer des gens qui ne sont pas de Kyeshero ne maitrisant pas les circonstances et le contexte du quartier Kyeshero » révèle Moise Akili, président du conseil local de la jeunesse de Kyeshero et un des leaders de la contestation.

L’autorité urbaine et le commandant du commissariat urbain de la police ont effectué une descente sur terrain ce lundi pour écouter les doléances des révoltés. Sur place, les jeunes ont été demandés de chercher des personnes qui pourront remplacer ces nouveaux cadres contestés. Ceux-ci ont promis lui apporter une liste des deux personnes qui vont présider à la destinée de ce quartier. Le colonel François Kabeya Makossa veut que ces futurs cadres soient d’une moralité « irréprochable »

« Nous ne voulons pas les gens d’une même tribu, des gens de mauvais témoignage, des voyous, des ivrognes ou quelqu’un qui a trois ou deux femmes ne peut pas gérer la population. Ensuite quelqu’un qui va défendre sa population sans tâtonner. La population va nous donner ce qu’elle va nous donner » lance le colonel François Kabeya Makossa, maire de ville de Goma.

Signalons que celui qui était en suspension, Abdoul Bikulo a démêlés qui l’opposent à la justice congolaise. Lui et son adjoint devraient être remplacés pour la poursuite de l’ordre dans cette entité, a souligné une source sur place.

Prosper HERI NGORORA

1 thought on “Goma: Grogne autour de l’installation du chef et son adjoint du quartier Kyeshero

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *