Shadow
custumtemplete - Radio Tayna

8 blessés et dégâts matériels importants à Sake suite aux bombardements du M23

8 personnes ont été gravement blessées et de nombreux dégâts matériels ont été enregistrés à la suite de deux bombes lancées par les rebelles du M23 dans la ville de Sake le 29 janvier 2024. Vers 18h30, ces attaques ont eu lieu dans le groupement Kamuronza, situé dans le territoire de Masisi.

Selon nos informations, ces bombes, vraisemblablement tirées depuis le haut plateau du village Misekera dans l’axe Mushaki et Karuba en direction des positions du M23, ont touché des habitations civiles au quartier Mahyutsa1, derrière le centre de santé Sake Afyia. Huit personnes ont été blessées, dont six enfants d’une même famille, une femme et un homme. De plus, deux maisons et une toilette ont été détruites.

Selon Ismael Matungulu, notre correspondant à Sake, l’une des bombes a frappé à proximité de l’Institut Mululu, mettant en danger la vie d’un enfant de 7 ans dont l’état est critique. D’autres personnes présentes dans la maison, dont des enfants, ont également été grièvement blessées. Toutes les victimes ont été transportées d’urgence à l’hôpital Cbeca Ndoso. Une autre bombe est tombée derrière la même école secondaire sans faire de victime ni de dégâts matériels.

Il est important de noter que deux autres bombes d’origine inconnue sont tombées le même lundi, l’une à Sake dans un endroit inhabité du quartier Bikali, en face de la construction du camp Munzenze Kimoka, et l’autre dans un pâturage de Muhima à Kirotshe, sur la route Sake-Kirotshe.

Il convient de signaler qu’une fillette d’environ 12 ans a été tuée le samedi 27 janvier dans la ville de Sake par une bombe du M23, selon nos sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *