Accueil Actualités 21 militants de LUCHA qui exigeaient la libération de Bunagana, interpelés par...

21 militants de LUCHA qui exigeaient la libération de Bunagana, interpelés par la police à Beni

108
Crédit-photo : courrier International

21 militants de la LUCHA dont trois filles ont été interpellés par la police nationale congolaise  ce mercredi 21 septembre 2022 en ville de Beni. Ils étaient en pleine marche pacifique dans le cadre de leur journée dite de « paix ». Par cette action le mouvement citoyen voulait décrier la persistance de l’insécurité au Nord-Kivu et en Ituri, puis  exiger aux FARDC de mener des offensives pour reprendre le contrôle de la Cité de Bunagana occupée par les combattants M23. Les manifestants ont été étouffés avant de remettre leur mémorandum à l’autorité urbaine.

« Trois mois déjà que la cité de Bunagana est sous occupation du M23 et le gouvernement semble être  silencieux, mais aussi interpeller les animateurs de l’Etat de siège que l’on en a assez avec cette mesure exceptionnelle qui n’a rien apporté  sur le plan sécuritaire » déplore Fabrice Mahamba, l’un des organisateurs. 

Les militants interpellés sont accusés d’avoir défié la mesure du gouverneur de province qui a interdit toute manifestation sur la voie publique jusqu’à nouvel ordre. A Goma, la LUCHA a  fait un sit-in devant le cabinet du gouverneur pour les mêmes faits. Les militants qui scandaient des chansons contre l’Etat de siège ont été aussi dispersés par la police.

La rédaction

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait