Accueil Actualités Rutshuru: Résurgence de l’insécurité dans la cité de Nyamilima

Rutshuru: Résurgence de l’insécurité dans la cité de Nyamilima

52
crédit-photo: DW

4 présumés bandits minus d’armes à feu et en tenues similaires à celles de FARDC, ont ravis des téléphones et une somme importante d’argent à un agent d’Airtel money à quelques mètres de l’enclos de la monusco dans la cité de Nyamilima. Le fait s’est passé dans le vendredi 28 juillet vers 19h au quartier Bilima au centre de l’agglomération de Nyamilima, Binza en territoire de Rutshuru. Les bandits ont profité de l’obscurité pour tracasser la paisible population. Selon notre source, la victime rentrait à son lieu de travail.

Il est le responsable d’Exodus shop a Nyamilim. Il se rendait chez lui mais il été surpris par ce malfrat qui se caché dans un coin, ils lui ont ravi trois millions des fracs congolais et six téléphone d’autrui car dans ce shop il y a aussi une charge téléphone. Celui-ci été même tabasser.  lorsqu’ ils regagnait la base de la Monusco ou ils restent depuis la manifestation, il ont ravis même au passant d’autres téléphones au total ils sont partis avec onze téléphone et cet argent qui vaut Mille cinq cents dollars. Mais le matin nous avons alerté l’administrateur  militaire qui nous a promis de réagir, vite ils sont déjà au arrêt, malgré ça, qu’ils remboursent cet argent ?nous ne voulons plus de militaires indisciplinés car nous en avons marre Qu’on le transfert à Rutshuru ou dans la prison à Goma pour qu’ils soient jugé » dresseAimé Mbusa Mukanda notable de la place.

Contacté à ce sujet l’administrateur militaire, le commissaire  supérieur principale Luc Albert Nyengele s’est réservé de tout commentaire.

Déodatte BAHATI

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait