Accueil Actualités Que les 16 et 17 janvier deviennent jours de deuil (LUCHA)

Que les 16 et 17 janvier deviennent jours de deuil (LUCHA)

267
Crédit-photo : savoirs.rfi.fr

Les militants de la Lutte pour le Changement LUCHA demandent que les dates du 16 et du 17 janvier soient décrétées des jours de deuil national en mémoire des personnes tuées à Beni.

Dans une conférence de presse, ces militants indiquent qu’il est temps d’agir car il y a maintenant plusieurs jours que les gens sont tués à Beni et le président continue à promettre qu’il va restaurer la paix à Beni mais rien n’est fait depuis sa campagne électorale jusqu’à ce jour.

Claude KINYUNYI, un de militants de la Lucha est que depuis que cette situation a commencé en 2014, il y a eu aucune activité nationale. Il y a eu aucun hommage ou un deuil national qui était organisé en mémoire des personnes qui sont décapités, lynchées au niveau de Beni.

Selon ce militant, il faut construire une mémoire collective et transmettre un sentiment d’appartenance à une même nation, un même citoyen de la république démocratique du Congo.

Il pense qu’ il faudra pour cette année repenser ces deux dates du 16 et 17 janvier et les orienter vers le deuil national et dire que travail effectués par nos héros continuent à être un défi et qu’il y a besoin de pouvoir faire quelques chose parce que la population de Beni continue à être tuée et qu’ensemble nous devons le soutenir et montrer notre solidarité.

Les jeunes de la Lucha appellent la population à porter une tenue noire pour montrer un visage solidaire avec nos frères de Beni.

Notons que la date du 16 janvier est commémorée en mémoire de la mort de Patrice Emery Lumumba et le 17 janvier est commémorée en mémoire de la mort de Mzee Laurent Désiré KABILA.

Déodatte Bahati

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait