Accueil Actualités Le couvre-feu, un suicide économique pour les bars et restaurants

Le couvre-feu, un suicide économique pour les bars et restaurants

205
Un plat de bananes au haricots dans un restaurant. Image : Droit des Tiers

La décision du chef de l’Etat qui interdit aux citoyens de se promener après 21 heures c’est un manque à gagner pour l’économie congolaise, se plaignent les tenanciers de bars et terrasses ici à Goma.

Selon eux, c’est à ces heures-là que les clients sont nombreux.   

Pour rappel, face à la deuxième vague de Covid-19, le président de la RDC Félix ANTOINE TSHISEKEDI a pris une série des mesures drastiques parmi lesquelles : L’interdiction des marches publiques, des productions artistiques et des kermesses ; l’interdiction des cérémonies festives ; la poursuite des compétitions sportives en huit clos ; le transport des dépouilles mortelles jusqu’au cimetière sans passer par le domicile du défunt ; le respect des mesures barrières dans les lieux publiques ; l’arrêt ou le report pour une date ultérieure de la rentrée académique ; le début des vacances des festivités de fin d’année et de Noël pour les écoliers et élèves à partir de ce vendredi 18 décembre ; le test obligatoire de covid-19 pour les voyageurs tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur.

Jérémie Kihambu

1 commentaire

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait