Accueil Uncategorized Hommage à Maradona : 3 jours de deuil national décrétés en Argentine

Hommage à Maradona : 3 jours de deuil national décrétés en Argentine

290
Crédit photo : eurosport.fr

Pour rendre hommage à la légende DIEGO MARADONA, 3 jours de deuil national sont décrétés à partir de ce jeudi jusqu’au samedi en Argentine sur demande du Président argentin Alberto Fernandez au palais présidentiel où se tiendra une veillée funèbre.

C’est après la confirmation officielle de Sébastien Sanchi le porte-parole de la super star du football mondial MARADONA décédée ce mercredi à l’âge de 60 ans à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire. Le corps de l’illustre disparu, auteur de la « Main de Dieu » est arrivé au palais présidentiel de la capitale argentine Buenos Aires où les gens sont passés à une file indienne depuis l’avant-midi de ce jeudi pour rendre hommage à « El Pibe de Oro » surnommé alors qu’il était « petit gamin ».

Le parcours de Diego Maradona :

Le surnommé EL PIBE DE ORO «  LE GAMIN EN OR » restera désormais immortel pour son périple de gloire et de controverse pour le football mondial.

Né en Argentine en 1960, Maradona a grandi à Buenos Aires avec ses 7 frères et sœurs où il a passé une enfance pas très facile. Il a été remarqué déjà à 10 ans par un recruteur qui découvre ses potentielles armures footballistiques et 6 ans plus tard, il est pour la première fois sélectionné dans l’équipe nationale d’Argentine.

Lors de la saison 1981-1982, il a marqué 28 buts en 40 matchs avec l’équipe de Boca Juniors et devient une star dans son pays natal. A 23 ans, le petit dieu Argentin est transféré de Barcelone à Naples pour 70 millions de francs et gagne une coupe du monde organisée au Mexique en 1986 puis remporte le trophée de meilleur joueur de la compétition à 25 ans, un prestigieux trophée de meilleur joueur dérobé 3 ans plus tard par la mafia napolitaine et fondu en lingots d’or.

Contrôlé positif à la Cocaïne à deux reprises, MARADONA met fin à sa carrière de joueur à 34 ans après avoir reçu un ballon d’or d’honneur pour ses prouesses.

Le 30 octobre 1998, 3 argentins fondent une Eglise maradonienne pour rendre hommage à sa vie, considérant que le football est une religion et lui considéré comme le Dieu.

A l’âge de 40 ans, il se rend à Cuba pour entrer en cure de désintoxication et 2004 il est victime d’un malaise cardiaque et échappe de peu à la mort.

5 ans plus tard, il est condamné par la Justice Italienne à verser plus de 37 millions d’Euros d’arriérés d’impôts. Somme d’argent qu’il n’avait jamais eu dans sa vie, se confiant à la Justice.

Il deviendra plus tard sélectionneur de l’équipe nationale d’Argentine éliminé en quart de finale du Mondial 2010 et 2011 il partit à Dubaï pour entrainer l’équipe d’Al Wasl.

L’histoire retiendra à jamais, « sa main de Dieu » qui permet d’éliminer l’Angleterre en quart de finale et qui deviendra très mythique. Une main remarquée par tout le monde sauf l’arbitre qui le valida. Un geste mémorable du football de la planète. Il est vrai que sa carrière a été attaché beaucoup d’histoires, la drogue, l’alcool,etc. Diego était tombé au debut des années deux mille dans un coma duquel il avait failli ne pas sortir et c’est là qu’il a arrêté tous ces excès et se sortir de ces adductions.

Diego ARMANDO MARODANO, restera immortel dans les cœurs des amoureux du football pour son périple de gloire et de controverse. Surtout pour sa « Main de Dieu », la rencontre du Mondial 1986 face à l’Angleterre, un mémorable geste de l’histoire du football qui résume toute sa carrière et toute sa vie.

Magloire MUTULWA

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait