Accueil Actualités Le gouverneur sera ou pas responsable des perturbations de l’enseignement au Nord-Kivu

Le gouverneur sera ou pas responsable des perturbations de l’enseignement au Nord-Kivu

335
Crédit photo : larepublique.net

Les enseignants des écoles publiques de Goma maintiennent leur mouvement de grève jusqu’à ce que le gouverneur de province signe un arrêté dans lequel il va préciser un montant que les parents devront payer.

Cet arrêté devra être clair sur la prise en charge de tous les enseignants Non Payés N.P et Nouvelles Unités N.U.

C’est ce qui est ressorti d’une réunion de la SYNERGIE SYNDICALE du NORD-KIVU tenue ce samedi à l’Institut Majengo.

Aaron Sanvura Kayego, secrétaire provinciale du SYNECAT Nord-Kivu revient ici sur l’essentiel de leur message :

« Tous les enseignants restent sceptiques quant à la signature de l’arrêté par le gouverneur.

C’est pourquoi ils ont exigé la signature de cet arrêté le plus tôt possible pour que les activités scolaires reprennent.

Ils seront à l’école lorsqu’ils trouveront cet arrêté sur la table de tous les partenaires.

S’il ne serait pas signé c’est-à-dire que le responsable de ce document ne veut pas que les activités reprennent. Et il sera tenu responsable de toutes les perturbations. »  

Notons que tous les syndicats des enseignants étaient représentés dans cette réunion et une centaine d’enseignants était présente dans la salle.

La mobilisation continue car cette synergie veut même aller à l’intérieur de la province pour mobiliser les enseignants à défendre leurs droits.

Thierry Munguiko

Lire aussi : Rentrée scolaire 2020-2021 au Nord-Kivu, une nouvelle carte se joue

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait