Accueil Actualités Un rebelle interdit aux habitants d’accéder dans leurs champs à Rutshuru

Un rebelle interdit aux habitants d’accéder dans leurs champs à Rutshuru

217
C. P : congoforum.be

Les habitants et cultivateurs  des villages Kahumirwa, Nyamitwitwi, Rwamisisi et Kitwa à Binza dans le  territoire de Rutshuru disent être tracassés par un chef rebelle devenu très actif dans la région depuis la reddition de JETEME. Il est arrivé même  à confisquer leurs champs.

Selon AIME MUKANDA, un de notables du coin, tout cela se passe sous l’œil impuissant des autorités politico-militaires. C’est pourquoi, ce dernier insiste que le gouvernement puisse s’impliquer totalement dans cette affaire afin d’éviter le pire car les habitants risquent de mourir de faim si cela continue.

AIME MUKANDA :

« Il y a de champs que L’ICCN venait de redonner à la population disant que ce n’est pas le parc. Maintenant, il y a un chef rebelle du nom de Katurebe qui s’est installé dans ces champs et il est en train de déranger les gens.

Il fait payer 1000 FC à chaque personne. Nous croyons que ce dernier est instrumentalisé car il y a de gens qui voulaient réclamer ces étendus. Que le gouvernement traque ce bandit. »

Contacté le porte-parole de l’armée, le Major Guillaume Njike encourage la population à toujours collaborer avec son armée. Toutefois, il promet à la population de cette partie de la province de tout faire pour traquer ce rebelle qui trouble la quiétude de la paisible population.

MAJOR GUILLAUME NJIKE :

« Chaque fois que la population se trouve dans une telle situation, elle a le devoir d’informer son armée pour qu’on planifie les opérations contre ce groupe armé-là qui tracasse la population. Car la mission de l’armée est de traquer tous les groupes illégaux détenteurs d’armes. » 

Notons que plusieurs groupes troublent la quiétude de la population depuis un temps dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Précédemment : Un éléphant a tué une femme dans son champ

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait