Accueil Actualités GOMA : Des présumes bandits arrêtés puis relâchés quelques minutes après sans...

GOMA : Des présumes bandits arrêtés puis relâchés quelques minutes après sans procès au quartier Mabanga Sud

185
Crédit photo : linterview.cd

Les deux présumés bandits à mains armées arrêtés pour avoir voulu tirer sur un cambiste lundi dernier dans la soirée au quartier Mabanga-Sud seraient déjà relâchés. 

Cette information qui fait débat dans ce quartier est contredite par le chef de l’entité. Jeph IKANDO précise qu’ils étaient relâchés mais ils ont été arrêtés pour la deuxième fois.

Explication

« C’est le commandant garde de poste de police sur place qui aurait déjà pris du pourboire d’environ 500.000 francs congolais de ces présumés bandits pour les libérer. Néanmoins, ils ont été arrêtés de nouveau et leurs complices y compris ces policiers.

Nous ne voulons pas passer à la justice populaire puisque bien instruits, mais il faudra une rigueur de la justice pour tous les bandits que nous appréhendons et livrons à la police.

Nous sommes inquiets de constater que ces bandits qui usent d’armes pour tuer ou rançonner la population que nous livrons à la police soient souvent relâchés sans aucun procès ou soit pour 500.000 francs par exemple.

Nous ne serons jamais d’avis puisque nous avons longtemps souffert. Tous les chefs des quartiers nous allons procéder à des manifestations pour dire non à ces tracasseries. Même au niveau de Kinshasa, nous serons en train de dénoncer pourvu que la justice fasse son travail. »

Rappelons que le Cambiste qui a échappé à cette tentative de tuerie a parlé dans nos précedentes interventions d’une opération bien planifiée affirmant avoir connu un de ces bandits et qui serait parmi ses collègues de service.

Magloire Mutulwa

Lire aussi : NYIRAGONGO : Un garçon enlevé pour un appel d’emploi

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait