Accueil Actualités NYIRAGONGO : Porosité de la frontière congolo-rwandaise, la jeunesse lance un cri...

NYIRAGONGO : Porosité de la frontière congolo-rwandaise, la jeunesse lance un cri d’alarme

235
Image d'illustration : laprunellerdc.info

Si l’insécurité a monté en flèche dans le Nyiragongo, c’est aussi suite à la porosité des frontières au niveau de ce territoire avec le Rwanda. Cette affirmation est celle du Conseil Territorial de la Jeunesse du Territoire de Nyiragongo.

Ces jeunes ont adressé une lettre ouverte aux autorités nationales que provinciales qui ont dans leurs  attributions la sécurité et la défense nationale. ERIC NDACHO KITALYABOSHI revient ici sur les indices probables qui prouvent cette hypothèse de la porosité de la frontière entre la RDC et le Rwanda au niveau de Nyiragongo :

« Ce dernier temps, plusieurs incursions de l’armée rwandaise sur le sol congolais  ont été signalées sans que les autorités ne prennent des dispositions utiles. En titre de rappel, citons l’enlèvement d’un homme âgé de 28 ans et père de trois enfants en date du 20juin dans le périmètre de la borne 18 qui jusqu’à présent reste introuvable ; le kidnapping d’une femme dans le village Kyanyanja en date du 30 juin qui, par chance avait été sauvée par les gens qui  revenait du champ.

Rappelons encore l’embuscade du 9 juillet tendue par les présumés FDLR dans laquelle un homme avait été fusillé et un pasteur blessé à la machette. »

Dans plusieurs de ses communications, le gouverneur de province est revenu sur cette situation en rassurant la population qu’il n’y a pas des troupes rwandaises sur le sol congolais. IL  a ajouté que les bornes séparant les pays sont visibles dans le Nyiragongo.

Et donc si un élément rwandais est visible au niveau de la borne, cela ne signifie  pas qu’il a directement violé la frontière. Cette même jeunesse pense qu’une autre solution reste l’installation du mwami BAKUNGU LEBON comme chef de la chefferie et que la jeunesse ne soit pas instrumentalisée par les politiciens beaucoup plus le parti au pouvoir en province.

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait