Accueil Actualités Goma: La jeunesse de Karisimbi satisfait du baisse du prix des plaques...

Goma: La jeunesse de Karisimbi satisfait du baisse du prix des plaques parcellaires. 

87

Le conseil communal de la jeunesse en commune de Karisimbi dit se réjouir de la baisse  du prix de la plaque parcellaire à 12 dollars américains dans cette entité municipale. Claude Rugo son président, renseigne que cela est le fruit d’un plaidoyer fait à tous les niveaux afin d’en arriver là. Il ajoute que les démarches se poursuivent, pour tenter de revoir encore à la baisse ce tarif qui vise à identifier les parcelles en ville de Goma.

« Nous en tant que acteur de la société civile, comme on connait la misère que les paisibles citoyens sont entrain de traverser, on avait jugé ce prix exorbitant, surtout le prix proposé à la commune de Karisimbi. Juste après la séance, l’analyse, nous on a commencé à mener les plaidoyers auprès du partenaire, auprès des autorités pour qu’il y ait baisse de ce prix.

On a commencé la série de plaidoyer chez le maire de la ville, on est parti chez le bourgmestre, on est parti chez le partenaire. Il y a eu baisse. Au lieu de 15, ils ont baissé à 12 dollars américains. Notre plaidoyer n’a pas pris fin, on continue pour que demain on nous dise les citoyens pourront payer 10 dollars, 9 dollars, 8dollars et… » Confie le président du conseil communal de la jeunesse en commune de Karisimbi. Claude Rugo fait savoir en outre que la jeunesse de la commune de Karisimbi ne s’oppose et ne s’opposera jamais à l’identification des parcelles.

Signalons que depuis 2 mois environs, François Kabeya Makossa, maire de la ville de Goma a annoncé le début d’implantations des  plaques parcellaires, pour sécuriser la ville.

Cette opération avait suscité une polémique, où une certaine opinion estime que 15 dollars par plaque étaient énorme, dans une ville où la grande partie de la population mène une vie compliquée après la dernière coulée de lave du Nyiragongo.

Prosper HERI NGORORA

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait