Accueil Actualités Rutshuru: Le M23 ouvre la frontière, le gouvernement provincial interdit les commerçants...

Rutshuru: Le M23 ouvre la frontière, le gouvernement provincial interdit les commerçants d’y passer.

74
crédit-photo: Actualité. Cd

Le gouverneur militaire du Nord-Kivu vient d’interdire aux opérateurs économiques d’importer et exporter leurs marchandises à Partir de Bunagana. Une décision qui tombe un jour après que le M23 ait annoncé ouvrir la douane à partir de ce poste frontalier avec l’Ouganda, dans le souci de permettre les élèves de venir passer leurs examens.

Pour l’analyste politique et économique, Cela va étouffer cette rébellion qui voulait profiter de cette douane pour se faire une santé financière. Le Docteur Dady Salut cette décision qu’il juge stratégique de l’autorité provinciale surtout dans une zone en conflit.

« Pour nourrir leurs troupes afin de continuer la rébellion, ces rebelles-là, pour ne pas dire ce pays qui attaque a besoin de moyen pour faire la guerre et continuer leurs sales besognes  économiquement par-là, la note du Gouverneur le touche à plein fouet et nous demandons au gouverneur très sérieux  avec ce point de faire le contrôle à tous les points d’entrées parce qu’ils vont tout faire pour que les marchandises puissent entrer frauduleusement ».

Notons que la cité de Bunagana dans le Rutshuru  reste contrôlée toujours par la rébellion. Les FARDC qui avaient fait un repli stratégique de cette frontalière comptent la récupérer. Des intenses combats ont encore opposé l’armée loyaliste à ce même mouvement jugé terroriste par le gouvernement congolais  ce mardi dans quelques villages aux alentours de Bunagana. C’est notamment à Bikenke et Ruvumu c’est à la limite entre les groupements kisigari et jomba. 

La société civile rapporte au moins quelques  civils tués par des bombes larguées par les rebelles lors qu’ils ont été repoussés à karambi et pitagoma et kitovu. Les combats ont commencé vers 2heures du matin. Aucune réaction de l’armée jusque-là.

MUNGU IKO Thierry

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait