Accueil Actualités RDC: Le M23 occupe la ville de Bunagana à la frontière RDC-Ouganda.

RDC: Le M23 occupe la ville de Bunagana à la frontière RDC-Ouganda.

181
credt-photo:7sur7.cd

Bunagana, un poste frontalier avec l’Ouganda en territoire de Rutshuru est sous contrôle des rebelles M23 depuis le matin de ce lundi 12 juin. Les FARDC qui parlent  d’un repli stratégique se sont retirés du milieu sans combat. Les autorités administratives appelle la population au Calme. Selon quelques habitants encore présents à Bunagana, quelques militaires Congolais ont été visibles déjà le matin du coté ougandais où il se sont dirigés. Parmi les éléments du M23, visibles à dans la cité  il y a ceux qui portent une tenue semblable à celle du l’armée Rwandaise.  Quelques heures après leur contrôle de la cité, ils ont occupé certains bureaux administratifs et douaniers.

Le porte parole des opérations sokola 1 voire le porte-parole du gouvernement militaire n’ont pas été  disponibles pour donner leur version de fait.  Tout arrive après que  les FARDC venaient de rendre public le dimanche 12 juin, un communiqué accusant le Rwanda d’appuyer  cette  rébellion qu’elles qualifient de mouvement terroriste dans le but de mettre pression sur le gouvernement congolais et d’asphyxier la ville de Goma.

Dans des affrontements de dimanche avant midi, les FARDC ont perdu un officier chargé de la sécurité du général major Peter Cirimwami, un commandant qui  conduit les opérations sur terrain. Il a été tué au camp d’honneur, précise le général Sylvain Ekenge.

Après les combats entre 19h et 22 heures, heure locale, toujours à Bunagana,   plusieurs habitants ont parlé d’un renfort en hommes du coté rebelle et qui se dirigeaient vers la cité ce lundi Ce qui a causé le déplacement des habitants de chengerero et kabindi vers kiwanja.  Un autre combat a été signalé ce même lundi vers 8heures vers Bikenge entre Jomba et kisigari. Plusieurs sources parlent des mouvements suspects dans le territoire de Nyiragongo. Le mouvement du 23 Mars, via son porte-parole Willy Ngoma dit réclamer le dialogue alors que Kinshasa a déjà déclaré l’exclure des pourparlers de Nairobi.

Jérémie KIHAMBU

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait