Accueil Actualités Goma: Le recteur de l’UNIGOM met en garde les agents en congé...

Goma: Le recteur de l’UNIGOM met en garde les agents en congé technique qui veulent troubler l’ordre public.

231
Crédit-photo : actualite.cd

Le recteur de l’Université de Goma prévient qu’il ne tolèrera aucune manifestation des agents de cette institution devant son cabinet de travail. Le professeur Muhindo Mughanda reconnait qu’ils sont parmi  les 500 qui ont été mis en congé technique suite à la pléthore du personnel.  En conférence de presse ce vendredi 3 juin,  le recteur de l’UNIGOM a été ferme face à ceux qui veulent troubler l’ordre public.

« L’année prochaine sera une année électorale. Il y a des possibilités qu’au cours de cette période beaucoup des manipulations s’invitent dans l’université en touchant ces genres de questions qui ont pourtant été résolues selon les règles de l’art.  L’université reste apolitique.  Que ceux qui sont en service et ceux qui savent qu’ils ont encore la possibilité d’y revenir, ils reviendront à l’UNIGOM lorsqu’on aura besoin d’eux, qu’ils ne se rallient pas  à ces rebelles. S’ils en font il y a possibilité que l’on les renvoie définitivement. Les problèmes ne se règlent pas par la violence » a fait savoir Muhindo Mughanda.

Pour rappel c’est en octobre 2021, juste un mois après sa nomination à la tête de cette institution que le professeur Muhindo Mughanda a décidé de réduire le nombre du personnel de l’UNIGOM. A ce temps, 830 agents consommaient plus de  95 mille dollars, plus de 80% du budget de l’institution. C’est delà qu’il a réduit le personnel jusqu’aux 350 agents actifs actuels et le reste  en congé technique et non radiés. Pour le recteur de l’Université de Goma, dès son arrivée, l’UNIGOM avait plus de 60 agents recouvreurs pourtant les étudiants payent à la banque. Plus de 60 huissiers. Une pléthore d’enseignants assistants qui ne sont pas du domaine soit qui n’avaient jamais eu plus de 60% pendant leur parcours académiques ne citant que ces quelques exemples.

Jérémie KIHAMBU

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait