Accueil Actualités La RDC accepte de libérer deux soldats Rwandais capturés à Biruma dans...

La RDC accepte de libérer deux soldats Rwandais capturés à Biruma dans le Rutshuru.

24
credit-photo: mediacongo.net

La RDC vient d’accepter de libérer les deux soldats rwandais, capturés par la population le vendredi 28 mai, au village Biruma, en territoire de Rutshuru. C’est le président Angolais Joao Lourenço qui a fait cette annonce à la suite de son entretien avec le président congolais Félix Tshisekedi ce mardi 31 mai indiquent les services de la Présidence angolaise peut-on lire dans une dépêche de l’Agence france presse (AFP). Ils estiment que cette mesure entend réduire la tension diplomatique entre Kigali et Kinshasa. Le Président Angolais affirme également avoir échangé avec son homologue rwandais, Paul Kagame. A la suite de ces entretiens, les dirigeants rwandais et congolais sont parvenus à un accord pour se rencontrer en face-à-face à Luanda en Angola  à une date qui sera annoncée.

Pour rappel,  le même samedi après-midi le porte-parole adjoint des FARDC en interprétant les deux capturés, a précisé que les deux militaires ont avoué être envoyé par Kigali en fin d’attaquer le camp militaire de Rumangabo. Ce qu’a nié le Rwanda via un communiqué de la RDF. Il a été dit dans ce document que ces militaires ont été kidnappés par l’armée congolaise.

Notons que la  tension entre Kigali et Kinshasa s’est intensifiée ces derniers jours. La RDC accuse le Rwanda de soutenir le M23 ayant attaqué la semaine dernière les positions des FARDC en territoires de Nyirangongo et Rutshuru. Des accusations que les autorités rwandaises rejettent en bloc, en accusant, à leur tour, les FARDC de coaliser avec les FDLR en vue de déstabiliser le pouvoir de Kigali.

Fiston MUHINDO

Laisser une reponse

Votre commentaire
votre nom s'il vous plait